Les signes d’endormissement au volant : comment les repérer ?

Publié le : 13 septembre 20225 mins de lecture

Il est important de bien dormir avant de prendre le volant. Mais parfois, on a du mal à éviter de s’endormir. Heureusement, il existe des signes qui ne trompent pas et qui peuvent nous alerter avant qu’il ne soit trop tard.

Voici quelques signes qui doivent vous alerter :

  1. Vos yeux se ferment tout seuls ou vous avez du mal à les garder ouverts ;
  2. Vous avez des difficultés à garder votre attention sur la route ;
  3. Vous avez des difficultés à vous concentrer ;
  4. Votre tête commence à se tourner ;
  5. Vous avez des difficultés à rester en ligne droite ;
  6. Votre vitesse diminue sans raison apparente ;
  7. Vous avez envie de vous arrêter pour dormir.

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, il est important de faire une pause dans votre trajet. Prenez le temps de faire une petite sieste ou de vous dégourdir les jambes. Votre sécurité et celle des autres est en jeu !

Tenez-vous droit et concentrez-vous sur la route

Il est important de rester concentré lorsque vous conduisez. Si vous commencez à vous sentir fatigué, il est important de vous arrêter et de vous reposer. Voici quelques signes qui peuvent indiquer que vous êtes fatigué : vous avez du mal à garder les yeux ouverts, vous bâillez souvent, vous avez la tête qui tombe, vous roulez plus lentement que d’habitude, vous avez des difficultés à vous concentrer. Si vous repérez un de ces signes, il est important de vous arrêter et de faire une pause.

Surveillez votre vitesse et maintenez une distance raisonnable entre vous et le véhicule qui vous précède

Il est important de surveiller sa vitesse et de maintenir une distance raisonnable entre soi et le véhicule qui nous précède lorsque nous conduisons. Ces mesures peuvent nous aider à éviter un accident. L’endormissement au volant est un grave problème de sécurité routière. Les statistiques montrent que la fatigue est un facteur majeur dans environ 20% des accidents mortels sur les routes américaines. La plupart du temps, ces accidents pourraient être évités si les conducteurs faisaient preuve de plus de vigilance. Il est important de se rendre compte que la fatigue peut survenir n’importe quand, jour ou nuit. Si vous commencez à vous sentir endormi au volant, il est important de faire une pause dans votre trajet. Prenez le temps de vous reposer et de vous détendre avant de reprendre la route. Si vous êtes fatigué, il est également important de ne pas conduire seul. Avoir un passager avec vous peut vous aider à rester éveillé et à garder un œil sur le trafic.

Évitez de regarder fixement les phares des autres véhicules

Évitez de regarder fixement les phares des autres véhicules. Cela peut être fatigant et vous distraire de la route. De plus, si vous êtes ébloui par les phares, vous risquez de ne pas voir les autres véhicules ou les obstacles sur la route.

Surveillez vos réactions et votre humeur

L’article Les signes d’endormissement au volant : comment les repérer ? souligne l’importance de rester éveillé et alerte au volant. La fatigue peut survenir à tout moment, surtout si vous avez conduit pendant de longues heures ou si vous avez pris un médicament qui provoque somnolence. Il est important de surveiller vos réactions et votre humeur afin de repérer les signes d’endormissement. Si vous êtes somnolent, arrêtez-vous dans un lieu sûr et faites une sieste de 20 minutes. Si vous ne vous sentez pas mieux après votre sieste, demandez à un passager de prendre le volant ou appelez un service de taxi ou de dépannage.

Arrêtez-vous si vous vous sentez fatigué

Les signes d’endormissement au volant sont nombreux et peuvent survenir sans avertissement. Si vous commencez à avoir les yeux qui piquent, les paupières lourdes, si vous avez du mal à garder les yeux ouverts ou si vous commencez à avoir des difficultés à garder votre attention concentrée, c’est le moment de vous arrêter. Prenez une pause d’au moins 15 minutes et faites une sieste si possible. Buvez une tasse de café ou de thé et faites quelques exercices d’étirement pour vous réveiller. Si vous ne vous sentez pas mieux après une pause, demandez à quelqu’un de vous accompagner pour le reste du trajet.

Plan du site